Infolettre spéciale du 26 mars 2020

Chères toutes et chers tous,

Vous vous en doutez certainement, le voyage au Népal des membres du CA et de donateurs a été annulé pour ce printemps.

Je suis arrivée au Népal avant l’annonce officielle de la pandémie et bien entendu je suis confinée comme la plupart d’entre vous. Avec les membres de la BWS (Budhathum Welfare Society) avec qui nous communiquons par Messenger, nous avons décidé de respecter les mesures qui s’imposent comme dans bon nombre de pays.

Le Népal a fermé ses portes. Le gouvernement népalais a demandé à la population de retourner dans les familles et villages afin de limiter le nombre de personnes à Katmandou où il y a pour l’instant 2 porteurs du virus après un retour de France pour une étudiante népalaise et de Dubai pour un travailleur. Les commerces, hôtels sont fermés. Plus aucun bus, taxi, véhicule pour touristes ne circule à moins d’une réquisition spéciale contrôlée par l’armée et la police. Voici un portrait qui ressemble à beaucoup d’autres.

Nous avons eu le plaisir d’accueillir voilà quelques semaines, Line Cloutier au sein de notre CA qui est déjà d’un grand soutien. Merci Line d’agir pour rendre heureux.

Nous ne pouvons nous réunir autrement que par téléphone ou Messenger d’une ville et d’un pays à l’autre, et pourtant notre CA reste très actif avec les moyens qui s’imposent et c’est chacune chez soi que nous avons décidé de soutenir le Foyer des Femmes Autochtones de Montréal – FFAM (Native Women’s shelter of Montreal).

L’une des membres de notre CA, Mme Raymonde Paiement a longuement parlé à Mme Kate Legrand, Administrative générale de FFAM et nous avons reçu une présentation des services proposés aux femmes et à leurs enfants des Premières nations, Inuit et métis par sa directrice exécutive, Mme Nakuset. Il va sans dire que la situation actuelle est pire depuis l’apparition du COVID-19 et que ces femmes et ces enfants sont particulièrement vulnérables. À la lecture de l’urgence, nous avons répondu présentes !

Grâce à un don reçu récemment d’une institution souhaitant rester anonyme, nous pouvons dés maintenant soutenir le FFAM qui supporte également Résilience Montréal au Square Cabot qui aide notamment les femmes Inuites sans ressources.

De plus, un montant va être envoyé à la BWS au Népal pour permettre d’acheter savons, produits désinfectant et masques (les chinois viennent d’envoyer à Katmandou le nécessaire sanitaire pour pallier à une contamination) pour faire de la prévention au village de Budhathum et aux plus vulnérables aux alentours de nous. Le Président de la Budhathum Welfare Society et moi même espérons pouvoir nous déplacer au village pour porter de famille en famille ces savons et autres articles.

Vous comprendrez aisément que la formation de couture, le cour d’alphabétisation et la plantation d’arbres sont reportés. Nous ne souhaitons pas faire de rassemblement avec les villageois et travaillons pour le moment par téléphone auprès des familles que nous connaissons, des professeurs et de la directrice de l’Association des femmes de Budhathum pour nous assurer que les recommandations sont bien comprises et suivies par toutes et tous.

Nous sommes conscientes que la priorité pour chacun de nous est de se préserver et de soutenir nos familles et proches qui peuvent être affectés par une perte d’emploi ou une santé fragile ainsi qu’un âge fragile. Nous vous demandons donc de rester très vigilants et prudents en suivant les consignes de vos gouvernements visant à endiguer cette pandémie dans le monde. Nous savons aussi que la mobilisation de tous et pour tous fera une différence dans la vie de chacun et chacune d’entre-nous. Ne nous isolons pas, communiquons, échangeons et n’oublions pas qu’agir rend heureux où que l’on soit et que des gens guérissent de ce virus, pensons-y et n’omettons pas de le dire.

Notre équipe prépare un grand vide grenier pour septembre prochain alors profitez de ce temps chez vous et mettez de côté pour passer à d’autres! Un communiqué suivra à cet effet.

PRENEZ SOIN DE VOUS. NAMASTE.

Martine Breuillaud, fondatrice et directrice générale de la Fondation Alaya

Et toute l’équipe de la Fondation Alaya

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *